Vitamines : quels besoins pour les sportifs ?

Voyons dans cet article d’où proviennent les vitamines ? Quel est leur rôle dans le corps humain ? Quels besoins ont les sportifs ?

Les vitamines sont des substances nécessaires au fonctionnement optimal du corps humain. Elles constituent la majeure partie des systèmes enzymatiques utilisés dans la production de l’énergie, lors d’exercices physiques notamment. D’autres sont indispensables au fonctionnement des systèmes immunitaire, hormonal et nerveux. L’organisme ne peut les synthétiser. Leur apport doit donc être assuré par notre alimentation.

2 classes de vitamines

  • Les vitamines liposolubles : les vitamines A, D, E et K qui sont donc solubles dans les graisses
  • Les vitamines hydrosolubles : les vitamines B1, B2, B3 (ou PP), B5, B6, B8, B9, B12 et C qui sont donc solubles dans l’eau.

Le rôle des vitamines dans le sport

Les vitamines ont un rôle catalytique : leur fonction est de permettre le bon déroulement des réactions chimiques métaboliques. Elles participent donc à la croissance et à l’entretien de l’organisme. Elles ont un rôle dans l’assimilation des nutriments (vit. B1 pour les glucides, B6 pour les protides, D pour le calcium et C pour le fer). Elles participent activement au bon fonctionnement du système immunitaire, digestif, et nerveux.

Quels sont nos besoins ?

Les besoins varient selon l’âge, le sexe, la taille, le poids, le métabolisme personnel et les activités physiques des individus. Les Apports Journaliers Recommandés (A.J.R.) représentent une moyenne statistique, ils ne prennent pas en compte les besoins spécifiques des athlètes. La pratique sportive intensive accroît considérablement les besoins en certaines vitamines, mais il est difficile d’objectiver les besoins réels de la plupart des athlètes.

Une alimentation équilibrée et un apport énergétique suffisant constituent le moyen le plus efficace de couvrir ses besoins vitaminiques. Les suppléments n’ont de sens qu’en cas de régimes déficitaire ou restrictif. Toutefois il n’est jamais nécessaire de dépasser 200 % des A.J.R. Une carence en vitamine est certes néfaste, mais l’excès l’est aussi. Une supplémentation en vitamine A, D et B6 peut s’avérer toxique.

Exemple : la vitamine C

C’est de loin la vitamine la plus connue. Elle est rangée dans la catégorie des vitamines hydrosolubles. Une absence de vitamine C dans notre organisme peut entraîner des pathologies comme le scorbut. L’espèce humaine, comme nos amis les singes, ne peut synthétiser cette vitamine.

Les principaux bénéfices de la vitamine C que vous pouvez en tirer sont de plusieurs ordres : Une meilleure régulation de votre tonus musculaire et cardiaque, une absorption facilitée du fer, une résistance accrue aux risques d’infection.

Par ailleurs, la vitamine C a des rôles importants aussi bien dans la formation de votre collagène que dans la transformation de votre cholestérol. Sans compter, que pour nous sportifs, la vitamine C est un excellent antioxydant. Son principal défaut est qu’elle est stockée en quantité très limitée. Vous ne pouvez pas en consommer un jour et vouloir l’utiliser quelques jours après. Vous devez donc en ingérer tous les jours. Les meilleurs fournisseurs de vitamines C sont l’orange, le citron l’épinard ou encore le brocoli. Et bien sûr le kiwi a beaucoup de vitamines C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page