J’ai testé : le tapis de course Nordictrack C700

Aussitôt reçu, aussitôt testé ! Après plusieurs semaines d’utilisation, j’ai hâte de vous faire découvrir mon ressenti sur ce tapis de course qui, malgré mes doutes initiaux, a su me surprendre à bien des égards. Fonctionnel, économique et simple d’utilisation, nul doute qu’il devrait satisfaire les utilisateurs novices et intermédiaires. C’est parti !

Présentation du NordicTrack C 700

D’un point de vue financier, le tapis de course NordicTrack C 700 est l’un des plus abordables de la marque. Il se destine aux marcheurs et aux joggeurs qui cherchent à combiner plaisir et variété d’entraînement. En effet, dès l’installation de l’appareil, on pourra bénéficier de 20 programmes préenregistrés, tous conçus par un coach certifié.

Plus encore, ce tapis offre une inclinaison de 10 % — réalisable par le simple toucher d’un bouton —, ce qui permet de varier les séances et de réduire par la même occasion les traumatismes articulaires.

Enfin, pour les plus sportifs d’entre vous, un an d’abonnement iFit est inclus… De quoi largement occuper vos journées avec des milliers de programmes prédéfinis, tous plus originaux les uns que les autres.

Un tapis de course pour qui ?

Selon moi, ce modèle n’est pas adapté à toutes les utilisations ni à tous les utilisateurs. Ainsi, le C 700 est conçu pour :

  • Celles et ceux ayant un budget serré, mais qui souhaitent tout de même investir dans un appareil qualitatif avec des fonctionnalités haut de gamme. D’ailleurs, en comparaison d’autres modèles de gammes supérieures, le NordicTrack C 700 n’a rien à leur envier ;
  • Celles et ceux qui privilégient la marche plutôt et course à faible allure plutôt que les sprints. En effet, c’est un point crucial à savoir : « la piste de course » est légèrement plus courte que la plupart des autres modèles de même gamme, ce qui désavantage les grands ayant des foulées plus amples ;
  • Celles et ceux ayant besoin d’un tapis de course compact et pliable. Ce modèle se plie et se déplie par l’intermédiaire d’un système hydraulique performant. Ainsi, si vous manquez de place, vous n’aurez aucun mal à l’entreposer chez vous et le déplier lors de vos séances de sport.

Ce que j’ai aimé

Il m’a fallu plusieurs semaines pour me faire un avis concret sur ce modèle. Voici les points que j’ai appréciés :

  • Interface claire — vitesse, distance, pulsations cardiaques, calories brûlées, tout est parfaitement présenté. L’écran LCD est de bonne fabrication et son ergonomie grandement facilitée ;
  • Variété d’entraînement — les séances préenregistrées sont de qualité et bien calibrées pour se familiariser avec le tapis. Certaines permettent même un ajustement automatique de l’inclinaison pour atteindre les objectifs fixés (augmenter l’endurance, brûler les calories). La possibilité de connecter un abonnement IFIT est également un plus ;
  • Inclinaison motorisée — l’inclinaison n’est pas toujours incluse dans les tapis de course, surtout dans les prix du NordicTrack C 700. Ainsi, c’est un véritable atout pour varier ses séances d’entraînement tout en préservant ses articulations. Notez qu’il vous suffira d’une simple pression pour ajuster instantanément l’inclinaison du tapis (system 1-Touch Incline Control) ;
  • Amorti Flex Select — c’est un système novateur, par ailleurs très bien rodé sur ce modèle, qui permet de réduire de 15 % en moyenne (selon les dires du fabricant) l’impact des vibrations sur vos articulations par rapport à une course effectuée sur route. Toutefois, si vous souhaitez reproduire les sensations d’une course sur route, il vous suffira de désactiver cette technologie ;
  • Ventilateur d’entraînement — lors de vos séances, un ventilateur vous permet de limiter les coups de chaleur pour atteindre plus facilement vos objectifs sportifs. Celui-ci s’adapte même à l’intensité de vos entraînements ! ;
  • Support de tablette — grâce au support de tablette, vous pourrez profiter de vos contenus multimédias (films, musiques et séries) en intégrant votre tablette directement sur le module prévu à cet effet. Une fois branchée, celle-ci n’entrave en rien la vue de la console qui reste parfaitement accessible pour suivre les données de votre course.

Ce que je regrette

Comme chaque appareil, il comporte également des défauts. Voici ce que je regrette :

  • Zone de course — le tapis de course est légèrement plus court que d’autres modèles. C’est pourquoi il est plus adapté à la marche qu’à la course. Ainsi, si vous aimez les pistes spacieuses, il est préférable d’investir dans un autre modèle ;

Notez que ce point est tout à fait subjectif et dépend principalement de votre taille. En effet, le fait que la piste soit plus petite est surtout contraignant pour les personnes de grandes tailles. Si vous mesurez moins de 180 cm et que vos foulées sont « normales », ce modèle peut tout à fait convenir !

Un point sur les garanties

Si vous êtes un particulier, vous pourrez bénéficier des garanties suivantes :

  • Une garantie légale de deux ans sur la structure, le moteur, les pièces et la main d’œuvre ;

Et bien plus encore si vous enregistrez l’appareil sur iconsupport.eu/fr dans un délai de 28 jours à compter de la livraison ! Dans ce cas, vous ajouterez 10 ans supplémentaires pour la structure, soit un total de 12 ans, ainsi que 5 ans de plus pour la motorisation, soit 7 ans au total.

Notez que la garantie ne couvre pas l’usure normale du produit, les utilisations abusives ou incorrectes, les réparations délivrées par une tierce personne, les lieux d’exercice inadéquats, comme les pièces humides ou poussiéreuses qui nuisent au bon fonctionnement de l’appareil.

Conclusion : mon avis sur le Nordictrack C700

Vous l’aurez sans doute compris, le NordicTrack C 700 est un tapis de course fonctionnel qui reste abordable financièrement. Dans l’ensemble, il m’a procuré de très bonnes sensations. Son inclinaison permet une réelle montée en puissance des performances, et les programmes préenregistrés sont tous parfaitement conçus.

Selon moi, il conviendra pour des utilisateurs souhaitant se remettre en forme de manière régulière, et qui privilégient plutôt la marche à la course. Il sera en revanche plus limité en termes de durabilité pour des utilisations semi-professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page