La fatigue fait grossir ?

Pourquoi n’y a-t-il pas plus glouton que la fatigue ?

Tout simplement parce que le corps a besoin de deux grands carburants pour être en forme : le sommeil et la nourriture. Si l’un manque il se reporte donc sur l’autre entrainant fringale et somnolence (et vice versa).

Quels sont les facteurs aggravants ?

La prise de poids gêne le sommeil (ronflements, etc) et donc accentue la fatigue.

Le stress dégrade aussi la qualité du sommeil et donc augmente la fatigue résiduelle.

Alors que l’autre côté, le corps brûle des calories pour se réparer pendant le sommeil.

Que peut on en conclure ?

Le sommeil n’est pas de la paresse mais un élément important de notre bien-être qu’il faut protéger à tout prix en adoptant les bons réflexes.

On m’a dit que ma fatigue perpétuelle était dûe à une carence en fer, est-ce possible ?

Tout à fait. Par contre ne prenez jamais de fer en supplémentation sans avis médical.

Par contre, rien ne vous empêche d’insérer dans votre alimentation des aliments connus pour leur richesse en fer :

  • foie animal (poissons aussi) si vous n’êtes pas végétarien
  • œufs,
  • riz complet (ou semi)
  • légumes secs (lentilles surtout)
  • persil frais

Essayez de privilégier les légumes secs, qui apporte protéines et fer, ainsi que le persil frais (source de vitamine C et de fer).

Le fer d’origine animal, est mieux assimilé (grâce aux protéines qui le transportent) mais la vitamine C des fruits et légumes crus, permet de mieux l’absorber. Donc, contrairement à une idée reçue, le végétarisme ne rend pas forcément déficient en fer.

Attention : en cas de saignements abondants (règle, retour de couches, accident, etc) pensez à consulter si vous vous sentez plus fatigué que d’habitude.

Je suis fatigué après les repas. Que faire ?

La fatigue après les repas est normale  car la digestion nécessite beaucoup de travail (dans la nature les animaux se repose pour digérer).

Cependant une trop grande fatigue après un repas est souvent dûe à une alimentation trop riche en graisse ou trop abondante. Voici quelques conseils pour vous aider :

  1. mâchez bien
  2. évitez les gros repas
  3. mangez simple et évitez les plats industriels
  4. mangez fruits et légumes crus à chaque repas
  5. évitez l’alcool et la caféine
  6. recherchez une éventuelle intolérance alimentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page