Quels sont les vaccins obligatoires en France ?

En France, les vaccins sont rangés en deux grandes catégories : ceux qui sont recommandés et ceux qui sont obligatoires, notamment pour tous ceux qui sont nés dès 2018. Découvrez sans plus tarder de quoi il s’agit.

Les 11 vaccins obligatoires

Depuis 2018, le gouvernement français a décrété l’obligation pour 11 vaccins. En d’autres termes, chaque enfant né après 2018 doit recevoir les vaccins ci-dessous :

  • Diphtérie ;
  • Poliomyélite (DTP) ;
  • Tétanos ;
  • Rubéole ;
  • Hépatite B ;
  • Coqueluche ;
  • Oreillons ;
  • Rougeole ;
  • Haemophilius influenzae B ;
  • Méningocoque C ;
  • etc

Pour indication, l’haemophilius influenzae B est la bactérie responsable des méningites et des pneumopathies.

Cette obligation est restreinte à 3 vaccins pour ceux qui sont nés avant 2018. Il s’agit du tétanos, de la poliomyélite et de la diphtérie.

Ces vaccins sont incontournables pour tout enfant voulant intégrer une crèche, une école, une garderie ou une colonie de vacances. Les parents disposent de 18 mois maximum après la naissance de leurs enfants pour leur administrer ces vaccins. Néanmoins, il peut arriver que certains vaccins ne soient pas effectués du fait d’une contre-indication médicale avérée et justifiée.

Il est également important de connaître les vaccins non-obligatoires, mais recommandés.

Quels sont les vaccins recommandés ?

Ces vaccins ne sont certes pas obligatoires, mais il est conseiller de les prendre afin de vous mettre à l’abri d’un certain nombre de maladies. Voici de quoi il est question :

  • Varicelle ;
  • Zona ;
  • BCG (contre la tuberculose) ;
  • Hépatite A ;
  • Grippe ;
  • Papillomavirus humains pour les filles dont l’âge varie de 11 à 14 ans.

Les vaccins recommandés ne sont pas moins efficaces que ceux qui sont obligatoires. La différence vient du fait qu’ils sont plus récents et que nous avons donc un peu moins de recul dessus pour les rendre obligatoires. Ils concernent toutes les catégories d’âge, des plus jeunes aux plus âgées, sans exception.

Il existe également des vaccins qui sont recommandés selon l’âge ou la situation des uns et des autres. Par exemple, certaines personnes âgées gagneraient à recevoir le vaccin contre la grippe chaque année afin d'être mieux protéger, car il s'agit d'un public particulièrement sensible à cette maladie. De même, ceux qui voyagent à l’étranger sont souvent soumis à l’obligation de certains vaccins spécifiques.

Les périodes de ces vaccins

Cette section présente les différentes périodes pendant lesquelles ces vaccins doivent être administrés aux enfants.

  • Les vaccins contre le tétanos, la poliomyélite et la diphtérie sont obligatoires dès la naissance. Ils doivent être renouvelés aux périodes suivantes : 25 ans – 45 ans – 65 ans – ensuite, chaque 10 ans ;
  • Le vaccin contre la coqueluche est obligatoire dès 2 mois ;
  • Le vaccin contre l’hépatite B est obligatoire dès 2 mois, mais il peut être administré jusqu’au 15e anniversaire le cas échéant ;
  • Le vaccin contre le pneumocoque est obligatoire dès 2 mois ;
  • Les vaccins contre les oreillons, la rubéole et la rougeole sont obligatoires dès 12 mois, et la seconde dose doit être administrée dans l’intervalle 16-18 mois ;
  • Le méningocoque de sérogroupe C est obligatoire dès 5 mois, mais il peut être administré jusqu’au 24e anniversaire ;
  • Le vaccin contre l’Haemophilus influenzae (type B) est obligatoire dès 18 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page