Comment augmenter son Neat pour perdre du poids plus vite ?

Le NEAT, où Non-Exercise Activity Thermogenesis n’est pas une nouvelle méthode miracle pour perdre du poids sans effort. En revanche, c’est un moyen efficace pour faciliter la perte de poids. Comment ? En stimulant ton métabolisme !

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un article intitulé : « Le NEAT pour manger beaucoup et rester mince ». Cet article est la représentation même du « fitness bullshit » qui me brise sévèrement les ovaires et qui laisse espérer qu’une méthode peut te permettre de manger « tout ce que tu veux, sans prendre du poids ».

Le NEAT n’est pas une technique magique pour perdre du poids sans faire d’effort. Ok, c’est un terme « trendy » avec un nom « scientifique » qui fait sérieux et crédible mais c’est surtout un moyen d’utiliser ton métabolisme pour faciliter ta perte de poids.

Le NEAT, ou comment brûler plus de calories sans faire de sport

NEAT signifie « Non-Exercise Activity Thermogenesis ». Cela regroupe l’ensemble des mouvements et activités (hors sport) qui augmentent ta dépense énergétique journalière (DEJ) et qui te permettent donc de brûler plus de calories dans une journée.

Quand tu marches pour aller prendre ton bus, tu fais du NEAT. Quand tu choisis de prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, tu fais aussi du NEAT. Quand tu fais le ménage, passe la tondeuse ou quand tu jardines, tu fais encore du NEAT !

Y’a-t-il quelque chose de révolutionnaire là-dedans ? Non. Pourquoi je choisis d’en parler quand même ? Parce que je suis simplement POUR l’activité journalière régulière (même hors sport) !

La perte de poids : comment ça marche ?

S’il y a bien un principe que tu dois retenir dans la perte de poids c’est bien le déficit calorique.

Chaque jour, ton corps dépense une certaine quantité d’énergie (= calories). Cela te permet de pouvoir maintenir tes fonctions vitales (respiration, cœur, cerveau, etc), de pouvoir te déplacer, faire du sport.

Cette énergie, tu ne la crée pas mais tu vas la puiser dans ton alimentation (équilibrée et variée, évidement).

Lorsque tu souhaites perdre du poids, ton objectif en fin de journée doit être d’avoir dépensé légèrement plus d’énergie que ce que tu as consommé (= déficit calorique). Plusieurs stratégies s’offrent à toi. Tu peux soit :

  • Dépenser plus d’énergie (via le sport, le NEAT)
  • Consommer moins d’énergie (via l’alimentation et un régime hypocalorique)
  • Mixer les deux !

Attention : en dépensant moins que ce que tu consommes, tu forces ton organisme à aller puiser dans ses réserves d’énergie, composées de gras oui, mais aussi de muscles ! Il faut donc veiller à garder une activité physique régulière pour éviter de perdre du muscle. Ce qu’on veut c’est perdre du gras, et seulement du gras !

Pssst ! Certains te diront que « seul le déficit calorique » compte. Je ne suis pas d’accord. ! Même si c’est indispensable, il faut nuancer. Car si en théorie cela fonctionne, en réalité, d’autres paramètres interviennent dans la perte de poids : la qualité de l’alimentation, le stress, l’état de ton métabolisme, les hormones, le manque de sommeil, etc.

Manger mieux (moins de produits ultra-transformés, plus d’aliments frais) suffit souvent pour réduire son apport énergétique et favoriser le bon fonctionnement de son métabolisme (synonyme d’une perte de poids plus saine et d’une bonne santé !!!).

Thermogénèse et métabolisme de base

Les Hommes ont la capacité de produire de la chaleur et donc de maintenir leur température corporelle constante, quelques soient les conditions extérieures (sauf dans les cas extrêmes bien sûr).

Pour produire cette chaleur, nous avons la capacité d’augmenter temporairement notre métabolisme cellulaire qui va brûler davantage de calories. Cette production de chaleur par l’organisme s’appelle la thermogenèse (qui signifie « thermos » (chaud) et « genesis » (création)).

Notre thermogénèse est relativement constante dans la plupart de nos organes. Elle correspond à la chaleur produite par toutes les réactions qui permettent de maintenir notre métabolisme de base, c’est-à-dire toutes nos fonctions vitales : fonctionnement du cœur, alimentation du cerveau, maintien de la température corporelle.

L’activité physique pour booster notre thermogenèse

La thermogenèse d’exercice est quant à elle très variable ! En effet, la quantité de chaleur qu’on produit dans nos muscles est directement liée à notre activité physique. Il est donc possible d’augmenter notre thermogenèse et donc notre consommation de calories en augmentant notre activité physique. C’est le principe même du NEAT !

On remarque que notre dépense énergétique journalière (DEJ) peut se répartir en plusieurs posts :

  1. Le métabolisme de base (ou RMR). Il consomme environ 60% de notre DEJ.
  2. L’effet thermique des aliments (ou TEF). Le TEF correspond à l’énergie nécessaire pour extraire l’énergie sotckée dans les aliments ! Il représente jusqu’à 10% de notre DEJ.
  3. L’activité physique qui peut multiplier la thermogenèse par 10, 20 ou plus selon le type d’effort ! Tu peux estimer ta dépense calorique pendant tes séances de sport avec un cardiofréquencemetre !
  4. Le NEAT. Post de dépense non négligeable qui selon Dr. James Levine, endocrinologue et professeur de médecine au Département d’endocrinologie, de diabète, de métabolisme et de nutrition, pourrait brûler environ 350 calories de plus par jour ! Bien sur c’est une estimation… cette consommation dépend directement du type de NEAT pratiqué, de ton poids, ta taille, ton âge et même ton sexe !

Conclusion

« Faire du NEAT toute la journée peut augmenter votre métabolisme jusqu’à 50% – donc si vous brûlez normalement 2000 calories par jour en restant sédentaire, le NEAT peut vous aider à brûler jusqu’à 3000 calories par jours. Cela se traduit par beaucoup de pâtes, et certainement vous donne droit au dessert ».

Oui, dans l’absolu, ce qui est écrit n’est faux mais QUI, QUI à le temps de passer toute sa journée à faire du NEAT ? Non, tu ne dépenseras jamais 1000 calories de plus par jour si tu fais du NEAT.

Par contre, le NEAT aura surement plus d’effet sur ta perte de poids que n’importe quelle pilule, brûle graisse ou aliment magique. En abordant la perte de poids d’un point de vu énergétique, c’est assez simple.

Finalement le NEAT ne fait qu’augmenter ta dépense énergétique journalière et ça peut être largement suffisant pour booster ta perte de poids !

Plus aucune excuse donc pour louper le déménagement de tes potes. En plus de faire une bonne action, tu mettras ton temps à profit pour faire un max de NEAT ! Attention cependant à l’effet contre-productif de l’apéro / binouze post-déménagement ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page