Dysfonctionnement érectile et impuissance : Et si ce n’était pas une fatalité ?

Avoir une érection est le signe par excellence de la virilité masculine. L’impuissance ou trouble de l’érection est en conséquence très mal vécu par quasiment tous les hommes qui en souffrent et constitue encore un sujet tabou.

C’est sans doute la raison pour lequel le terme dysfonctionnements érectiles est aujourd’hui préféré à celui d’impuissance pour désigner l’incapacité d’un homme à obtenir et à maintenir une érection suffisamment rigide et durable pour un acte sexuel.

Les problèmes d’impuissance ne devraient pourtant pas être tabou, car n’étant pas dans la majorité des cas une fatalité. Il existe en effet de nombreux traitements qui peuvent être prescrits à un patient après consultation.

Les 3 traitements les plus efficaces contre les problèmes d'érection

1. Le Vitaros

Le Vitaros est le premier traitement impuissance topique. Il s’agit en effet du crème dont la substance active est l’alprostadil. Cette dernière permet une bonne dilatation des vaisseaux sanguins de la verge afin de rendre favorable l’accumulation du sang dans le pénis. Grâce à cette substance, l’érection est obtenue même sans aucune stimulation.

Pour pouvoir profiter des effets de ce traitement, la crème doit être appliquée dans l’ouverture du pénis. Cela n’a rien de douloureux et il existe pour ce faire une pipette spécifique qui est commercialisée avec le produit. Il faut alors patienter cinq à 30 minutes avant de voir les effets se produire pour une à deux heures selon le cas.

2. Le Sildénafil

Si vous n’êtes pas fanatique de l’idée de faire usage d’une crème contre l’impuissance, des traitements oraux existent. Ainsi en est-il du Sildénafil. Il s’agit d’un comprimé exclusivement réservé aux hommes à partir de 18 ans qui leur permet d’obtenir plus aisément une bonne érection pour leur plaisir et celui de leur partenaire.

La dose habituelle de Sildénafil est de 50 mg à prendre 60 minutes avant de passer à l’acte. Cette dose peut selon le cas être augmentée à 100 mg ou réduite à 25 mg. Le médecin prescripteur saura indiquer la bonne dose au cas par cas. S’il permet d’obtenir une bonne érection, celle-ci n’est pas cependant automatique, et une stimulation sexuelle est nécessaire.

3. Le Caverject

Le traitement impuissance existe aussi sous forme d’injection. Le médicament qui est commercialisé sous cette forme prend le nom de Caverject. Il contient de l’alprostadil qui est une substance similaire à la prostaglandine qui est une hormone qu’on trouve naturellement dans le corps humain.

L’injection de Caverject se fait directement dans le tissu érectile du pénis. Il est important que la première injection se fasse par le médecin prescripteur non seulement pour déterminer la bonne dose mais aussi pour que le patient prenne la main pour les prochaines. L’érection est obtenue 5 à 15 minutes après l’injection sans qu’aucune stimulation ne soit nécessaire.

L’impuissance n’est pas une fatalité, loin de là. Il s’agit d’un trouble auquel des solutions peuvent être apportées. Mais il faut pour cela consulter un médécin, les différents traitements existant ne pouvant être vendu sans ordonnance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page