Reno Lemaire est un dessinateur qui fait figure d’icône dans le monde du manfra (comprenez le manga français). Tout d’abord pour être l’un de ses précurseurs. À l’heure où nous le rencontrons, ses livres approchent les 200.000 exemplaires vendus et Reno planche sur le douzième tome de sa série “Dreamland” commencée en 2006, année où les premières publications européennes comme Shogun Mag n’étaient qu’à leurs balbutiements. Mais Reno Lemaire c’est aussi une force de caractère qui tranche dans ce milieu parfois très aseptisé, et surtout une indépendance empreinte d’un esprit “sudiste” face aux éditeurs parisiens (il est publié par Pika, le Gallimard du manga).
Nous avons rencontré ce Montpelliérain pur souche, très attaché à sa ville et à ses amis d’ici, qui nous parle de son processus d’écriture et de son attachement à préserver le “petiot” qui sommeille en lui." />

Les artistes : dans la bulle de Reno Lemaire

Par Montpelliéraine Webtv | publié le 1/02/2013 à 09h00

La Montpelliéraine vous fait découvrir les grands noms et les espoirs de la culture made in Montpellier. Pour ce premier portrait, le dessinateur de manga français nous ouvre les portes de son univers.




Reno Lemaire est un dessinateur qui fait figure d’icône dans le monde du manfra (comprenez le manga français). Tout d’abord pour être l’un de ses précurseurs. À l’heure où nous le rencontrons, ses livres approchent les 200.000 exemplaires vendus et Reno planche sur le douzième tome de sa série “Dreamland” commencée en 2006, année où les premières publications européennes comme Shogun Mag n’étaient qu’à leurs balbutiements. Mais Reno Lemaire c’est aussi une force de caractère qui tranche dans ce milieu parfois très aseptisé, et surtout une indépendance empreinte d’un esprit “sudiste” face aux éditeurs parisiens (il est publié par Pika, le Gallimard du manga).
Nous avons rencontré ce Montpelliérain pur souche, très attaché à sa ville et à ses amis d’ici, qui nous parle de son processus d’écriture et de son attachement à préserver le “petiot” qui sommeille en lui.

Ailleurs sur le web

 

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Se connecter