Le 21 novembre 2016, l'artisan menuisier et ébéniste codognanais Frédéric Blatière a été honoré par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard en remportant le trophée « Osez l'artisanat ». Une initiative lancée l'année précédente par l'Union nationale des Métiers de l'artisanat d'ameublement afin de valoriser auprès du grand public les activités professionnelles liées à l'ameublement et la décoration. Un trophée remis à Lunel en présence de Patrick Krusse, directeur délégué de l'UNAMAA, et d'Henri Brun, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard.

Dédié à la musique, le secrétaire cylindrique de Frédéric Blatière a ainsi reçu les faveurs du jury et du public. Fait de bois laqué et d'érable moucheté, le meuble d'art, qui a été déposé à l'Institut national de la Propriété intellectuelle, se distingue par ses abattants et tiroirs motorisés, doublés de niches éclairées par des éléments de fibre optique. Une oeuvre dont la première version avait déjà été récompensée par le passé du prix Sema départemental et régional de la création contemporaine.

Au coeur de son atelier, Frédéric Blatière travaille quotidiennement le bois, laissant parler sa créativité. A l'écoute des demandes du marché, l'artisan ébéniste défend également une vision responsable du traitement du bois, privilégiant la traçabilité des matières sur lesquelles il travaille. Une formation débutée à Paris qu'il a ensuite développée chez un fabricant de meubles Louis XV en bois de rose, puis chez un fabricant de meubles provençaux avant de s'orienter vers la menuiserie et l'ouverture de son atelier, en 2000, à Codognan.

Interview : Frédéric Blatière (menuisier et ébéniste à Codognan, lauréat 2016 du trophée « Osez l'artisanat »)." />

Codognan : Frédéric Blatière, un menuisier ébéniste qui ose l'artisanat sans langue de bois

Par Christophe Chay | publié le 14/03/2017 à 17h50

Le 21 novembre 2016, l'artisan menuisier et ébéniste codognanais Frédéric Blatière a été honoré par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard en remportant le trophée « Osez l'artisanat ». Une initiative lancée l'année précédente par l'Union nationale des Métiers de l'artisanat d'ameublement afin de valoriser auprès du grand public les activités professionnelles liées à l'ameublement et la décoration. Un trophée remis à Lunel en présence de Patrick Krusse, directeur délégué de l'UNAMAA, et d'Henri Brun, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Gard.

Dédié à la musique, le secrétaire cylindrique de Frédéric Blatière a ainsi reçu les faveurs du jury et du public. Fait de bois laqué et d'érable moucheté, le meuble d'art, qui a été déposé à l'Institut national de la Propriété intellectuelle, se distingue par ses abattants et tiroirs motorisés, doublés de niches éclairées par des éléments de fibre optique. Une oeuvre dont la première version avait déjà été récompensée par le passé du prix Sema départemental et régional de la création contemporaine.

Au coeur de son atelier, Frédéric Blatière travaille quotidiennement le bois, laissant parler sa créativité. A l'écoute des demandes du marché, l'artisan ébéniste défend également une vision responsable du traitement du bois, privilégiant la traçabilité des matières sur lesquelles il travaille. Une formation débutée à Paris qu'il a ensuite développée chez un fabricant de meubles Louis XV en bois de rose, puis chez un fabricant de meubles provençaux avant de s'orienter vers la menuiserie et l'ouverture de son atelier, en 2000, à Codognan.

Interview : Frédéric Blatière (menuisier et ébéniste à Codognan, lauréat 2016 du trophée « Osez l'artisanat »).

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Se connecter