05 Déc 2014

Morel et son Homme-orchestre

Le théâtre, il est tombé dedans quand il était tout jeune en fondant son groupe de comédiens amateurs dès sa sortie du lycée. Depuis lors, cet homme-là, c’est à dire Gérard Morel, est un bouillonnement créatif perpétuel ! La Scène-Chapelle des Pénitents accueille le 5 décembre, une de ses dernières explosions artistiques en date !

La genèse de ce spectacle, “Gérard Morel et l’Homme Orchestre qui l’Accompagne”, ressemble à une gageure !
Tout commence quand un de ses amis met Gérard Morel au défi de chanter sur scène la demi-douzaine de chansons qu’il vient de passer un été à écrire, plus par jeu qu’avec le réel projet d’en faire quelque chose ! L’artiste non seulement relève le gant mais sort de l’expérience complètement “à l’envers”, totalement bouleversé… Tant et si bien, qu’avec quelques copains musiciens et comédiens, il ajoute à son répertoire de nouvelles chansons de son cru et crée un tour de chant intitulé “Gérard Morel et les Garçons qui l’Accompagnent font leur sérénade”. Cela se passait il y a 16 ans et c’était le début d’une aventure incroyable qui dure encore, au cours de laquelle se sont enchainés tours de chant, récitals et succès y compris sur la scène internationale (jusqu’en Russie et au Burkina Faso, c’est dire !). Pour l’heure, c’est donc à Pont-Saint-Esprit que l’on recevra comme un magnifique cadeau de fin d’année, le tourbillon de poésie et d’humour de ce jongleur de mots accompagné de son “homme-orchestre” Stéphane Méjan qui s’est fait une spécialité de manipuler les instruments, y compris les plus improbables ou originaux, avec un talent à la mesure de son rimailleur de complice. Tout cela donne un cocktail détonnant de loufoquerie, de tendresse et d’insolence, aussi savoureux que salvateur ! C’est bien simple, c’est délicieux. Presque autant que ces gâteaux qui croustillent à l’extérieur pour révéler un cœur fondant… Avec Gérard Morel et son homme-orchestre, c’est un peu pareil : derrière le calembour, la gaudriole, ils nous rappellent avec beaucoup de sensibilité “que la vie peut être douce et les amitiés chaleureuses et fidèles”. Et s’il vous faut des références, sachez que cette remarquable virtuosité avec laquelle Morel “triture la rime, dégomme les syllabes, chatouille consonnes et voyelles », l’a apparenté dans l’esprit du public et de la critique à des Queneau, Lapointe ou Brassens… Si ça, c’est pas d’la référence !!!

Information:
Spectacle 5 décembre 2014, 20H30, Scène-Chapelle des Pénitents
Tarifs : plein 10 euros, réduit 8, gratuit pour les moins de 12 ans.

Réservation:
Offices de Tourisme Intercommunaux (Bagnols, Goudargues, Laudun-L’Ardoise, Pont-Saint-Esprit)

0 Commentaire(s)

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Se connecter
Date : vendredi 5 décembre 2014
Horaire : 20h30
Lieu : Scène-Chapelle des Pénitents à Pont-Saint-Esprit
Organisation :
Tarif : 10.8.12